10 trucs et astuces pour mieux connaître les arts martiaux internes

  "Attendez 3 ans pour trouver votre maître. Le jour où vous serez prêt à le rencontrer,
il apparaîtra de lui-même devant vous."

  C'est ce que l'on dit au Japon, mon pays natal. Quant à moi, j'ai attendu plus de vingt ans pour rencontrer LE maître, celui qui a bouleversé ma vie. Il fait partie des générations de "vieille-école" qui considèrent que ce sont les maîtres qui choisissent les disciples et non l'inverse. Nous pouvons prétendre avoir le droit de poser notre candidature, mais il n'y a aucune garantie qu'elle soit acceptée. Nous n'avons droit à rien. Notre destin ne tient qu'à un fil, qu'à un geste ou une parole et tout peut changer. Il faut nous estimer heureux de rester sur le tapis de tri défilant et nous y accrocher.

  Le temps change. Et aujourd'hui, bien que le Tai Chi Chuan et le Qi Gong soient répandus dans le monde entier (le Xingyi Quan est moins populaire), ils sont selon moi très méconnus. Du moins, complètement différents de ce que j'ai appris.

  Les arts martiaux se pratiquent généralement en toute discrétion,

car la meilleure tactique qui soit est de faire en sorte que son adversaire tombe à terre sans l'ombre d'un doute et sans qu'il se soit aperçu de ce qui lui est arrivé. Pour que la technique soit efficace, il vaut mieux laisser les gens se noyer dans l'ignorance pour ne pas les laisser soulever la moindre question sur l'efficacité. C'est pour cela que j'ai gardé le silence jusqu'à il y a quelques années.

  Grâce à mon maître, je me sens tellement heureux aujourd'hui d'avoir trouvé un sens à ma vie à travers les arts martiaux internes, je trouve dommage de ne pas faire partager mes sources d'émotions et de satisfactions à ceux qui le souhaitent vraiment.

  Et pour commencer, j'aimerais vous offrir quelques trucs et astuces pour mieux connaitre ces arts en 10 messages successifs par mail.

  Bien sûr, vous ne pourrez pas acquérir une compétence du jour au lendemain. Il faut investir des années de travail. Mais commencer sans savoir dans quelle direction s'orienter, c'est comme si on essayait de traverser un vaste océan sans boussole. Rien qu'avec ce qui m'avait été enseigné par mon maître, sans lui, il m'aurait fallu plusieurs siècles, déjà, ne serait-ce que pour me rendre compte de mon ignorance qui ne se soupçonnerait jamais d'elle-même.

  Bien sûr, je ne peux pas tout dévoiler en public, mais un petit peu de ce que j'enseigne au quotidien.

  Cependant, si votre quête est de vous trouver dans une atmosphère zen en tenue de soie, avec mouvements amorphes, d'entendre quelques mots de Tao Te King, et pour seule consigne de trouver une sensation, je ne serai d'aucune utilité pour vous.

  Dans le même registre, si vous vous attendez à vous qualifier en 3 ou 4 ans pour enseigner, vous vous trompez d'adresse, car je ne vous donnerai aucun espoir de venir à bout de votre projet.

  Il faut être passionné, pouvoir se remettre constamment en question et assumer son choix.

 

 Voici les titres :

 

N° 1 : Sancai - Ciel, Terre et Homme
N° 2 : Pourquoi se presser ?
N° 3 : La loi de l'échange équitable
N° 4 : Lentement, rapidement et doucement
N° 5 : Hors du Qi et du Jing, point de salut
N° 6 : Comment enlever la force alors ?
N° 7 : La respiration inversée
N° 8 : Qu'est-ce qu'être fort ?
N° 9 : Un style meilleur que les autres ?
N° 10 : Pièce par pièce, rouage par rouage

 

Dans cet ouvrage, il y a également inclus une compilation d’articles de mon blog, revus et arrangés, qui s’intitule : “10 conseils pour réussir son apprentissage”


Si vous souhaitez faire un petit bout de chemin ensemble, cliquez sur l'image suivante :